Les boutons Buy : quel potentiel pour un e-commerçant ?

Imprimer

Depuis quelques mois, on peut voir apparaître sur le Facebook et le Twitter Américain, des boutons buy ou bouton acheté, qui permettent d’acheter sur le réseau social sans quitter la page. Découvrons leur réel potentiel pour vous, e-commerçants.

Comment fonctionnent les publications ou les publicités de marques avec le bouton buy ?

Les boutons buy se trouvent donc dans les publications ou les publicités de marques. Le bouton buy permet aux internautes de réaliser un achat sans quitter le réseau social sur lequel ils se trouvent, il n’y a plus de redirections vers le site marchand et donc l’achat se fait plus rapidement.

Quand l’utilisateur se trouve devant une publication ou une publicité d’une marque, en cliquant dessus, il va voir apparaitre plus d’informations sur le produit en question et un formulaire pour renseigner ses coordonnées postales et bancaires. Une manière simple, rapide et sure grâce notamment au paiement sécurisé, de commander.

Pour aller encore plus loin, la prochaine fois que l’internaute commandera via Facebook ou Twitter, ses coordonnées seront déjà remplies pour encore plus de rapidité et de simplicité.

Le bouton buy a-t-il un réel potentiel pour un e-commerçant ?

La simplicité avec laquelle l’internaute peut maintenant acheter un produit devrait permettre aux marques de profiter plus efficacement de la recommandation des réseaux sociaux. Ils devraient également avoir un plus grand ROI en matière de community management car grâce à ces boutons buy, il est plus simple d’avoir une approche commerciale dans les publications.

Malgré l’engouement pour ce bouton, certains modèrent l’utilisation de cet outil. En effet, certaines marques trouvent le bouton buy un peu trop intrusif et lourd, s’il est utilisé souvent. Le conseil aux e-commerçants est donc de l’utiliser pendant les fortes périodes comme les soldes par exemple pour se démarquer dans le fil d’actualités des internautes.

Le bouton buy twitter est moins développé que celui de Facebook, principalement parce qu’il se trouve sur la plate-forme mobile et que son usage et ses utilisateurs sont différents. Sur Twitter, les e-commerçants pourront pousser des publicités en fonction de ce que l’internaute est en train de commenter. Twitter est un réseau social qui permet aux entreprises de segmenter efficacement leur publicité ! Mais au-delà de ça, Twitter compte bien surveiller de près les publications push pour qu’elles ne viennent pas perturber l’expérience des utilisateurs twitter. Le réseau social n’a pas vocation à devenir un site e-commerce, et c’est donc en cela que Twitter surveillera les publications pour qu’elles apparaissent dans le contexte idéal pour les internautes.

L’Europe se montre de plus en plus intéressée par ce bouton buy. En attendant l’arrivée de ce dernier, travaillez votre site internet, faites en sorte de proposer des services efficaces comme un SAV à l’écoute de ses clients ou encore la possibilité d’un paiement en plusieurs fois, que vous pourrez ainsi mettre en valeur lors de vos publications Facebook ou Twitter.

Sources :

http://www.journaldunet.com/ « E-marchands : Que penser des boutons Buy de Facebook et Twitter ? » 25/11/2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ huit = onze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>