L’économie collaborative transforme-t-elle les codes du e-commerce ?

Imprimer

Ce sont des termes que l’on connait peu mais qui pourtant font bel et bien partie de notre quotidien, il s’agit de l’économie collaborative. D’après une étude de janvier 2014 montée conjointement par la Fevad et le CSA, on dénote un boom des habitudes de consommations collaboratives…

Qu’est-ce que l’économie collaborative ou la consommation collaborative ?

Il s’agit de services que vous utilisez peut-être déjà comme le covoiturage, les achats groupés, la location de produits ou encore le très en vogue couchsurfing*. Des services pratiques et souvent peu couteux qui révolutionnent votre quotidien. De nombreux sites internet surfant sur cette vague émergent. Ils abritent les annonces de chacun et prennent au passage une commission lors des transactions réalisées entre leurs membres. Une pratique qui ne choque pas les internautes car ils ont souvent l’avantage d’être protégés par le site et n’ont pas forcément besoin de publicité pour diffuser leur annonces.

Les grandes enseignes aussi s’y mettent !

L’économie collaborative touche tout le monde. Et les grandes marques veulent aussi leur part du gâteau, à l’image d’une célèbre enseigne de grande distribution qui propose à ses clients de déposer en ligne des idées de nouveaux produits (textes, dessins, maquettes à l’appui ; c’est du sérieux). Celle-ci a créé une plateforme à cet effet. Si ces inventeurs d’un nouveau genre sont plébiscités par les membres, alors ils auront peut-être la chance de voir leur produit commercialisé. Une très bonne combine qui permet à l’enseigne d’être au plus proche des attentes de ses clients. Une célèbre marque d’outillage a également lancé sa plateforme d’échange conseils et astuces brico et déco, les utilisateurs  peuvent évoquer leur projet et bénéficier des conseils et expériences d’autres membres.

Le BtoB (entre professionnels) n’est pas en reste

Selon un article du lab par vente-privée.com  datant du 10 juillet dernier, l’économie collaborative favorise les échanges entre professionnels. Les petits e-commerçants peuvent désormais par exemple solliciter les services d’experts du web. Le crowfunding**qui est au cœur de la problématique d’économie participative, donne l’opportunité aux entreprises d’effectuer une levée de fonds afin de financer leurs projets. Plusieurs sites spécialisés ont déjà émergés. Un beau moyen de mettre en lumière des idées nouvelles et de les rendre concrètes plus rapidement. L’ère de la consommation collaborative n’en est donc qu’à ses débuts, mais affiche déjà quelques belles réussites. Nous avons tous d’ailleurs en tête ce célèbre site de vente entre particuliers de chaque régions, dans le peloton de tête des sites les plus consultés en France.

*Pratique d’hébergement de particulier à particulier qui a pour finalité d’héberger ou d’être hébergé chez quelqu’un, pour une nuit ou quelques jours gratuitement

**Littéralement la finance participative

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Des outils pour améliorer son site internet Actualité Franfinance

Des outils pour améliorer son site internet

13 février 201737 vue(s)

La navigation internet sur un site e-commerce est aussi importante que l’expérience client en magasin. Une incompréhension du site générera [...]

->