Bilan du salon E-commerce One to One 2015

Imprimer

Le salon du E-commerce One to One, se tenait pour la 5eme année à Monaco du 18 au 20 mars. Retour sur les points forts du salon.

-          Les consommateurs achètent de plus en plus sur internet

En effet, les consommateurs n’ont plus peur d’acheter sur internet. Après des années de craintes et de méfiances, les internautes semblent faire de plus en plus confiance aux sites e-commerce. Les vendeurs gagnent en compétences et en maturité et proposent des services de plus en plus adaptés aux internautes comme, par exemple, la livraison gratuite, le paiement sécurisé ou encore le 3D secure.

Selon une étude commandée par E-commerce One to One, la sécurité des transactions, le choix, le paiement en plusieurs fois, la conformité des achats à la réception et le prix, sont les 5 qualités principales que les internautes recherchent.

-          Les consommateurs deviennent des experts

L’expertise, voilà une autre évolution majeure dans le comportement des consommateurs. De nos jours, il a été constaté que les consommateurs étaient plus documentés sur le produit qu’ils souhaitent acheter, que le vendeur lui-même parfois. En effet, les internautes se renseignent d’abord sur internet et font des comparatifs avant d’aller en magasin pour finaliser leurs achats. Ce nouveau comportement est une dimension que les vendeurs doivent prendre en compte. C’est important de bien connaitre ses clients mais bien connaitre ses produits est tout aussi vital, le client achètera plus facilement dans un magasin où le vendeur lui apporte des informations supplémentaires inédites et des conseils avisés sur le produit.

-          Le commerce mobile c’est maintenant

Lors du salon, le mobile était au cœur de nombreuses conversations et nombreuses conférences. Ne pas intégrer le mobile dans sa stratégie est une erreur et aura des conséquences certaines sur l’avenir du site e-commerce.

E-commerçants, si vous souhaitez passer au commerce mobile, il y a de nombreuses options à prendre en compte. Il ne suffit pas d’avoir un site web responsive pour être « mobile friendly ». Le mobile doit s’inscrire dans votre stratégie, ainsi si vous souhaitez fidéliser vos clients, alors une application mobile sera la plus adaptée, si, au contraire, vous souhaitez attirer de nouveaux clients, alors privilégiez le site web mobile.

-          L’expérience client évolue

Aujourd’hui, les clients ne se contentent plus d’acheter soit sur internet soit en magasin. La frontière entre le web et la boutique physique est de plus en plus mince. Il faut s’adapter à ces nouveaux comportements, encore une fois, et mettre en place des passerelles qui permettront de ne pas perdre le client durant sa phase d’achat. On parle ici de cross-device : Passage du site internet à la boutique physique ou encore d’un navigateur à un autre.

Google nous informe que 20% des achats faits en magasin ont été précédés par une visite sur le site web et que 20% des visites sur le site avant l’achat ont été faites depuis un mobile.

Cette nouvelle manière d’acheter permet aux consommateurs d’être mieux informés et donc de faire monter le taux de conversion du site e-commerce. Une information importante, qui montre là encore, qu’intégrer le mobile dans sa stratégie, est important.

-          L’émergence des Market place

En terme de site e-commerce, il y a un géant qui règne en maitre sur le secteur c’est bien évidemment Amazon. Ce dernier a créé, depuis plusieurs années maintenant, son propre market place ou place de marché. La place de marché consiste à ouvrir une section sur son site à d’autres marques afin qu’elles viennent vendre directement sur le site, leurs produits. Chaque vente, rapporte une commission au site hébergeur mais ce n’est pas le seul avantage qu’il y a à en tirer. En accueillant, un market place, vous élargissez votre catalogue et de l’autre côté, le vendeur bénéficie de la visibilité du site, du trafic et de votre logistique.

Amazon a lancé un véritable concept, qui a été repris par de nombreuses enseignes e-commerce. Par exemple Nature & Découvertes a doublé la taille de son catalogue grâce à son market place.

-          Quelques chiffres de la FEVAD

Le directeur général de la FEVAD a dévoilé une enquête sur le moral des e-commerçants et les perspectives pour l’e-commerce en 2015.

En 2015,

  •  l’e-commerce franchira le cap des 60 milliards
  • 10% des ventes internet se feront via smartphones
  • Il y aura 180 000 sites marchands actifs
  • 10 % du commerce de détail passera sur internet
  • La barre des 100 000 emplois dans le domaine du e-commerce sera dépassée

 

Le salon E-commerce One to One 2015 a donc permis d’avoir une vue d’ensemble sur l’E-commerce en 2015 et sur ses perspectives d’avenir. Il faudra donc retenir que les e-commerçants auront tout intérêt à sécuriser le service de paiement, de proposer des paiements en plusieurs fois, de connaitre sur le bout des doigts aussi bien leurs clients que leurs produits pour faire plus de ventes et surtout, l’un des points les plus importants, être présents sur mobile !

Sources :

http://www.presse-citron.net/ « E-Commerce One To One 2015, du commerce électronique au commerce connecté » 22/03/2015

http://www.blog.sampleo.com/ « Bilan de la cinquième édition du salon E-Commerce One To One ! » 23/03/2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + deux =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>