Vacances : le e-tourisme marque-t-il la fin des agences de voyages ?

Imprimer

Les vacances sont belles et bien terminées… Le bilan s’avère une nouvelle fois morose pour les acteurs du tourisme, puisque d’après un article d’Atlantico datant du 30 août dernier, nous sommes encore 1 millions de moins à s’être accordés du bon temps cet été dans l’hexagone. Selon ce même magazine, le budget vacances a une nouvelle fois été revu à la baisse, et la chasse au bonne affaires fut rude.

Le boom des e-réservations* depuis 2012

Les sites de réservation en ligne se multiplient, selon TourMag.com. En 2012, 44% des français qui sont partis en vacances, les ont réservées en ligne et 66% ont préparé leur séjour sur le web. Aujourd’hui les voyageurs réservent leur maison de vacances depuis leur mobile, comparent, trouvent leur billets d’avions en ligne, et deviennent surtout des voyageurs avisés. Cette année le prouve une nouvelle fois, la crise a laissé des traces, et l’internaute cherche avant tout les tarifs les plus avantageux face à un budget réduit.

Ces nouveaux sites qui révolutionnent le secteur

Des sites d’un nouveau genre permettent désormais de se loger à bas coût. Ils sont issus de l’économie collaborative (cf notre article l’économie collaborative et le web). Ils s’appellent entre autres, Booking ou Airbnb et regroupent les annonces de particuliers, qui mettent en « location » leurs propres propriétés. Tout le monde y trouve son compte, le vacancier se loge à des prix défiants toute concurrence et le propriétaire quant à lui, arrondit ses fins de mois. Il faut dire que d’après un article paru le 20 août dernier dans Géopolis de Francetvinfo, un site comme Airbnd proposerait pas moins de 800 milles logements et ferait voyager 17 millions de personnes ! On estime même à 350 milles, le nombre de touristes qui ont séjourné dans la capitale via ce système.

Ce n’est pas tout, comme nous l’évoquions, les voyageurs sont désormais très informés, ils surfent de longs moments sur la toile et se préparent au mieux. Le but ? Limiter les mauvaises surprises et éviter de voir ses économies dilapidées dans un séjour raté. Ainsi les sites comme Tripadvisor, le Routard ou les comparateurs, qui regroupent à la fois informations touristiques et avis, se sont imposés comme de véritables références en matière de e-tourisme**. Si bien que les e-commerçants du secteur trouvent un intérêt particulier à y être référencés.

Les sites de voyage ont la cote

Selon, Mark Watkins, Président-Fondateur de Coach Omnium et spécialiste reconnu du tourisme d’affaires, de l’hôtellerie et du marketing touristique : «presque 9 clients d’hôtels sur 10 recherchent les hôtels où séjourner via le Net, que ce soit en voyages professionnels ou en voyages privés». Le web semble donc bel et bien s’installer dans les habitudes des voyageurs du monde entier. D’ailleurs, en 2013 quelques 14,7 millions de français ont recherché un produit de voyage sur le net. Les prix y sont bien souvent attractifs voire même cassés à la dernière minute. Le derniers avantage étant les facilités de paiement attractives proposées, ainsi il devient incontournable pour un e-commercant comme un voyagiste, de proposer des solutions de paiement en plusieurs fois. Celles-ci facilitent considérablement l’achat et permettent à des vacanciers au budget limité d’étaler leurs dépenses liées aux vacances pour partir plus sereins.

Et vous, avez-vous choisi la solution internet pour vos vacances cet été ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

*e-réservation : réservation en ligne

** e-tourisme : association du web et du tourisme, ici cela concerne la préparation d’un voyage via le web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + = sept

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

La relation client à l’heure du digital Actualité Franfinance

La relation client à l’heure du digital

20 mars 201745 vue(s)

A l’heure actuelle, le consommateur est devenu ultra-connecté. Exigeant, il attend d’une marque qu’elle soit accessible 24h sur 24 avec [...]

->
Les différents profils consommateurs Actualité Franfinance

Les différents profils consommateurs

17 mars 201751 vue(s)

Parmi les consommateurs qui achètent sur internet, ContactSquare, spécialiste de l’analyse et de l’optimisation des parcours clients web et mobile, [...]

->