Le Black Friday : le phénomène venu des Etats-Unis rencontre t-il vraiment le succès escompté en France ?

Imprimer

Véritable phénomène provenant des Etats-Unis où il y est un événement incontournable pour les consommateurs, les entreprises américaines tentent aujourd’hui d’instaurer tradition du Black Friday (vendredi noir) en France. Mais le succès rencontré outre-Atlantique est-il conforme aux attentes des entreprises ?

Qu’est-ce que le Black Friday ?

Aux Etats-Unis, d’importantes réductions sont proposées simultanément par un grand nombre d’entreprises. Cette journée est appelée par les Américains le Black Friday pour faire référence aux embouteillages paralysant les villes et causés par ces opérations commerciales. Il est habituellement organisé le lendemain de Thanksgiving, fête traditionnelle d’Amérique du Nord se déroulant le quatrième jeudi du mois de novembre aux USA. Le Black Friday marque le lancement de la période des achats de noël. Sur cette période s’étendant donc jusqu’au 25 décembre, les enseignes américaines espèrent réaliser une bonne partie de leur chiffre d’affaires annuel.

 

Pourquoi ca ne marche pas en France

On ne connait pas encore bien les raisons qui font que le Black Friday ne rencontre pas le succès escompté en France. Cependant, quelques raisons avancées par les économistes sembleraient expliquer pourquoi les français éprouvent un total désintérêt pour cet événement. Parmi elles, il y a le fait que les soldes soient des opérations commerciales très attendues par les consommateurs. La période des soldes d’hiver commençant généralement début janvier, la place disponible pour un autre événement dans l’esprit des acheteurs à cette même époque est plus que limitée. Cause ou conséquence, les marques sont encore très peu nombreuses à célébrer ce jour. Les premiers à avoir essayé d’exporter l’événement sont des géants du web tels que Amazone, Apple ou encore Priceminister. L’opération reste donc très marquée e-commerce mais les réductions pratiquées par les enseignes sont encore timides.

 

Les tentatives pour doper le Black Friday

Face à ce constat, quelques enseignes essayent de mettre en place de nouveaux systèmes comme celui de payer les consommateurs pour leurs achats. Ce système est par exemple appliqué dans le secteur des voyages et de la réservation de chambres d’hôtels par le site Fabuleos qui peut aller jusqu’à reverser 14% sur le montant de l’achat. Le principe est simple : un site affilié à l’entreprise commercialisant un produit ou un service propose au client final de lui reverser une partie du montant de ses achats. Grâce au système d’affiliation, l’entreprise à l’origine de l’offre est en mesure de savoir qui sont les consommateurs qui ont acheté via le site partenaire. Ce site est alors rémunéré par l’entreprise en fonction de ces ventes.

 

Si toute fois vous souhaitez pratiquer une opération de Black Friday, pensez à mettre en avant votre solution de paiement e-commerce sécurisée et n’hésitez pas également à mettre en avant vos de solutions de paiement en plusieurs fois.

 

Source : www.metronews.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − six =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>